Chorégraphe, Danseuse

Professeur de Danse Contemporaine

 

Après un parcours de danse classique, Marie Lecocq est rapidement attirée par la danse contemporaine. Elle poursuivra ainsi sa formation à Paris auprès de professeurs prestigieux comme Peter Goss et Jean Gaudin.

 

Danseuse au sein de plusieurs compagnies parisiennes et lilloises, Marie Lecocq a beaucoup tourné en Europe du Nord avec la compagnie suisse Objets-Fax. En 1994, elle crée avec eux "Appels d'air" et partira en tournée à Atlanta, Washington, Rio de Janeiro et Bogotta.

 

En 1991, elle est chorégraphe invitée à réaliser une création pour la compagnie de danse contemporaine du Yucatan au Mexique. Parallèlement, elle crée en 1984 une école de danse contemporaine en milieu rural.

 

Depuis près de 20 ans, elle dirige sa propre compagnie. Elle se plaît à mélanger les disciplines artistiques au sein de ses différentes réalisations, comme pour "Transes Lucides" en 2002 où se retrouvent danseurs, circassiens et musiciens. Elle ajoute une orientation vers le jeune public avec "Fleur de Laine" et "La petite Sensée".

 

 

En 2010, la compagnie s’implante sur le territoire rural au sud de Douai pour y faire une création sur la batellerie. Après un travail sur le terrain de récoltes d’histoires, de formations des habitants et de performances in-situ, la création théâtrale prend sa forme définitive en 2012. « Les gens d’à bord » est un spectacle totalement pluridisciplinaire où la danse, la musique et la manipulation d’objets jouent à parts égales. Une quarantaine de représentations furent donnée dans le Nord-PDC et l’Oise.

 

En 2014, Marie Lecocq est engagée comme chorégraphe, danseuse, chanteuse et comédienne par Freddy Pannecoke, peintre et plasticien.« Le Pigeon de papier » est présentée à douze reprises sur plusieurs grandes scènes de la région Nord-Pas de Calais en novembre et décembre. Un DVD, CD et livret est édité à 6000 exemplaires et distribué à tous les enfants qui ont assisté au spectacle.

 

Elle participe également, avec  les meilleurs élèves de son école de danse, à un projet de création mené par la Cie Myriam Dooge, en résidence sur le territoire du SIRA en 2014. Cette même année deux danseuses de l’école sont admises respectivement à l’école du CCN de Roubaix et au DE professeur de danse.

 

En 2015, crétion des Murs murent pour Salomé danse

Elle participe en fin d’année au stage «  Et si on sortait ? » organisé par le Boulon, scène nationale des arts de la rue et la Ktha Compagnie. Elle découvre avec cette formation, une autre manière de faire du spectacle. En dehors de la boite noire et de ses contraintes, elle découvre la liberté cadrée que nous offrent les espaces publics.

 

En 2016, Martine Delannoy, metteur en scène et administratrice de la Cie de l’Interlock, qui lui propose de collaborer à l’écriture et la conception d’un nouveau projet : « Des fils et des modes ».

Création de « Rêve Errance » pour Salomé danse.

 

En 2017 écriture du projet de solo « À l’oreille des mots».

Utiliser le texte poétique comme support rythmique et musical.

S’imprégner de sa musicalité et de son énergie, pour donner aux enfants et jeunes adolescents une autre image de la poésie.

Spectacle écrit pour des lieux non dédiés, léger et adaptable, même aux espaces restreints. Crowdfunding artistique et financier réussis.

Création été 2017

Première étape de création prévue le 6 octobre 2017.

 

Création de « La Quadrature du Cercle» pour Salomé danse en juin 2017.

 

Tournée de "À L'oreille des mots " 2018 : Rumegies en février, Attiches en Juin, Estrées, Gravelines en novembre et Sauchy-Cauchy en décembre....

 

Création de "J'ai pas les mots" pour Salomé danse en juin 2018